Comment choisir son type de béton ?

Comment choisir son type de béton ?

Rate this post

Quelle est la différence entre un revêtement en béton lavé et un revêtement en béton désactivé ?

Le béton désactivé et le béton lavé, sont des revêtements décoratifs destinés aux aménagements d’une surface extérieure d’une maison. Tous les deux ont un aspect de surface à granulats apparents. Leur revêtement étant donc similaire, ils sont souvent confondus. Toutefois, leur technique de mise en œuvre n’est pas tout à fait la même. Ce site expertisé dans le béton vous permettra de tout savoir sur les aménagements en béton. 

Qu’est-ce qu’un béton classique ?

Le béton classique, est un matériau de construction issu d’un mélange de granulats, de sable, et d’eau rajouté par un liant (en général, du ciment) qui aide à « coller ». On y intègre éventuellement des adjuvants et d’autres apports afin de modifier ses caractéristiques. Il existe plusieurs types de béton, tels que le béton armé, fibré, précontraint, BHP (Béton Haute Performance), auto-plaçant, béton imprimé et enfin les bétons décoratifs, pour votre extérieur de maison.

béton-lavé-désactivé

Qu’est-ce qu’un béton lavé ?

Un béton lavé, est un béton décoratif, à gravier apparent, et se reconnaît par son aspect granuler et son toucher rugueux. Le béton lavé est la base du béton classique, c’est-à-dire un mélange de ciment, d’eau, de sable et de gravier plus ou moins fins, à la différence que les granulats seront beaucoup plus apparents, dû à l’application d’un jet d’eau (nettoyeur, haute pression) suivi d’un brossage une journée après le coulage.

Le prix d’un béton lavé est d’environ 55 à 100 euros du m2 au sol (fourniture et pose). Toutefois, le prix variera selon plusieurs critères (surface, couleur…) il sera donc important de demander un devis. Le béton lavé est très utilisé en voirie, mais il peut aussi agrémenter la surface d’une allée de maison, une terrasse, une cour de jardin ou encore la plage de piscine. Il sera possible de retrouver ce procédé sous forme de dalles à poser. Il sera possible de jouer sur les couleurs et la nature du granulat. Il aura l’avantage d’être antidérapant. Bien exécuté, le béton lavé a une durée de vie similaire à celle d’une dalle de béton traditionnel, c’est-à-dire entre 20 et 30 ans.

Si vous comptez faire des travaux dans votre maison extérieur ou intérieur alors consultez cet article !

béton-lavé-désactivé

Qu’est-ce qu’un béton désactivé ?

Exactement comme le béton, lavé, le béton désactivé est un revêtement décoratif, composé d’un mélange de ciment, de granulat (sables, gravillons et graviers) et d’eau. Le principe du béton désactivé est d’obtenir un revêtement décoratif gravillonné. Le béton désactivé est personnalisable grâce au panel assez grand de couleurs. Jusque-là, il est très semblable au béton lavé, alors qu’est ce qui les différencie ?

Le prix du béton désactivé : le prix du béton désactivé est compris entre 110 à 150 euros du m2. En effet, ce béton est plus cher par rapport au béton lavé et cela s’explique pour une raison :

Le lavage de la surface. Le procédé de lavage du béton désactivé est différent du béton lavé, si le béton lavé est « lavé » par un nettoyeur, haute pression et un brossage, le béton désactivé quant à lui, nécessite un produit appelé le « désactivant ». C’est ce produit qui retardera la prise du béton et ensuite, il sera lavé avec le nettoyeur, haute pression. C’est donc le produit désactivant qu’il y a en plus dans le processus du lavage, qui rend le béton désactivé plus cher du m2 que le béton lavé.

béton-lavé-désactivé

La durée de vie du béton désactivé est assez longue, entre 15 et 25 ans, un tout petit moins que la durée de vie du béton lavé, qui est de 25 à 30 ans.

Béton lavé ou béton désactivé, quel béton décoratif choisir ?

La technique du béton lavé demande une grande dextérité, car il faut pouvoir déterminer rapidement à quel moment laver et ajuster la profondeur de lavage. De plus, cette technique se limite à de petites surfaces étant donné qu’il faut procéder au lavage très rapidement après la pose du béton, afin que celui-ci n’ait pas encore durci. En partant de ce constat, le béton désactivé sera plus simple à réaliser, cependant, il aura un tarif plus élevé.

Les commentaires sont clos.